Rechercher
  • Raud Bénédicte

Vous connaissez l'argile verte !!!

Mis à jour : 17 oct. 2018



Ses actions sont antibiotique, anti-inflammatoire, antivirale et antiparasitaire.


Elle est connue pour ses propriétés dermatologiques en usage externe, mais est également redoutable par voie interne contre les maladies digestives : diarrhées, gastro-entérites ou colites du nourrisson.


Depuis les intestins, elle s'installe comme un film protecteur reminéralisant.

Elle attire le poison présent dans le sang par un phénomène de dialyse.

Elle élimine les toxines : virus, bactéries et parasites.


L'argile détoxique.


Protocole pour un usage interne :

  • laissez décanter, de 5 minutes à 1 journée maximum, une cuillère à café d'argile saupoudrée à la surface d'un verre d'eau (ne pas utiliser d'instrument en métal), ne pas mélanger.

  • buvez seulement l'eau (pas l'argile au fond du verre) pendant les 3 premiers jours. Il est important de laisser un temps d'adaptation à l'organisme. Idéal : préparer l'argile le matin et la consommer le soir au coucher (surtout si l'on est sujet à la constipation), ou à l'inverse.

  • A partir du 4ème jour, mixer la poudre et l'eau avec une cuillère en bois et boire le tout. Possible de prendre ce mélange matin et soir.

En cas de constipation, arrêtez l'argile mais ne prenez pas de laxatif, le transit reprendra naturellement dès que le corps sera prêt.


Les propriétés anti-inflammatoires et cicatrisantes seront bénéfiques à la muqueuse pendant le séjour de l'argile dans les intestins, il est nécessaire de lui laisser le temps de travailler.


Soyez vigilant, en cas de :

  • Hypertension, en avaler progressivement.

  • Antécédents d'occlusion intestinale, s'abstenir.

  • Cancer digestif, l'utilisation doit se faire sous supervision médicale.

L'argile doit toujours être prise à 2 heures de distance d'un traitement médicamenteux.





25 vues